Guy Debord
La Société du Spectacle [fr]

CHAPITRE I - La séparation achevée

« Et sans doute notre temps... préfère l'image à la chose, la copie à l'original, la représentation à la réalité, l'apparence à l'être... Ce qui est sacré pour lui, ce n'est que l'illusion, mais ce qui est profane, c'est la vérité. Mieux, le sacré grandit à ses yeux à mesure que décroît la vérité et que l'illusion croît, si bien que le comble de l'illusion est aussi pour lui le comble du sacré. »

— Feuerbach (Préface à la deuxième édition de L'Essence du christianisme)

1

Toute la vie des sociétés dans lesquelles règnent les conditions modernes de production s'annonce comme une immense accumulation de spectacles. Tout ce qui était directement vécu s'est éloigné dans une représentation.

2

Les images qui se sont détachées de chaque aspect de la vie fusionnent dans un cours commun, où l'unité de cette vie ne peut plus être rétablie. La réalité considérée partiellement se déploie dans sa propre unité générale en tant que pseudo-monde à part, objet de la seule contemplation. La spécialisation des images du monde se retrouve, accomplie, dans le monde de l'image autonomisé, où le mensonger s'est menti à lui même. Le spectacle en général, comme inversion concrète de la vie, est le mouvement autonome du non-vivant.

...

stars [en]

An example for three stars after enumeration:

  1. one

  2. two

  3. three


* * *

Code:

 1. one
 2. two
 3. three

<br>

      * * *
 1. one
 2. two
 3. three

<center>
      * * *
</center>
  1. one

  2. two

  3. three

* * *

What about five stars?

  1. one

  2. two

  3. three

* * * * *

It works.

Items with dashes:

  • one

  • two

  • three

    * * *

Same as before. The code is:


 - one
 - two
 - three

      * * *

test [en]

This is a sample text.

test [en]

t-t-sample-1.png
t-t-sample-2.png
t-t-sample-3.png
t-t-sample-4.png
t-t-sample-5.png
t-t-sample-6.png
t-t-sample-7.png
t-t-sample-8.png
t-t-sample-9.png
t-t-sample-10.png
t-t-sample-11.png
t-t-sample-12.png
t-t-sample-13.png
t-t-sample-14.png
t-t-sample-15.png
t-t-sample-16.png
t-t-sample-17.png
t-t-sample-18.png
t-t-sample-19.png
t-t-sample-20.png
t-t-sample-21.png
t-t-sample-22.png
t-t-sample-23.png
t-t-sample-24.png
t-t-sample-25.png
t-t-sample-26.png
t-t-sample-27.png
t-t-sample-28.png
t-t-sample-29.png
t-t-sample-30.png
t-t-sample-31.png
t-t-sample-32.png
t-t-sample-33.png
t-t-sample-34.png
t-t-sample-35.png
t-t-sample-36.png
t-t-sample-37.png
t-t-sample-38.png
t-t-sample-39.png
t-t-sample-40.png
t-t-sample-41.png
t-t-sample-42.png
t-t-sample-43.png
t-t-sample-44.png
t-t-sample-45.png
t-t-sample-46.png
t-t-sample-47.png
t-t-sample-48.png
t-t-sample-49.png
t-t-sample-50.png
t-t-sample-51.png
t-t-sample-52.png
t-t-sample-53.png
t-t-sample-54.png
t-t-sample-55.png
t-t-sample-56.png
t-t-sample-57.png
t-t-sample-58.png
t-t-sample-59.png
t-t-sample-60.png
t-t-sample-61.png
t-t-sample-62.png
t-t-sample-63.png

test du rendu final en pdf [en]

Deux causes rendent le gouvernement démocratique plus cher que le monarchique: d’un côté, la tendance à faire intervenir sans cesse la totalité des citoyens dans les affaires du gouvernement, contrairement à la loi de division du travail; d’autre part, la tendance à ramener à l’Etat les fonctions libres que la monarchie, par analogie de principe, laissait en dehors de l’Etat, et ceci contrairement à la loi de réduction des frais généraux.

Ainsi, aux 70 millions dont la démocratie est grevée par le fait de son arrivée au pouvoir, il faut ajouter:

Temps perdu de 441 députés, que la démocratie ajoute aux 459 de l’ancien Gouvernement, par la raison que 900 représentent mieux 35,500,000 que 459 — A 25 f. par jour et par député, pendant 250 jours 2,756,250
Salaire de neuf cents députés pendant le même temps 5,625,000
Elections générales. Elles coûtaient à l’Etat, sous lé Gouvernement déchu, deux millions, pour réunir 250,000 électeurs. Elles ne peuvent coûter moins sous la démocratie: 2,000,000
Les mêmes élections coûtaient aux électeurs, frais de voyage, banquets et temps perdu, 3 jours à 10 fr. pour 200,000 électeurs, quatre millions, soit par année, 1,333,333. Avec la démocratie, six millions d’électeurs, 3 fr. par jour et par tête, 2 journées de temps perdu: 36 millions; différence: 34,666,666

...

test [en]

t-m-test-me-en-1.jpg

asdf asdfa

t-m-test-me-en-1.png

x

#title Test

Dies ist ein Template für den Skripte-Unterbereich %TOPIC%.

Aufgabe

http://board.perl-community.de/cgi-bin/ikonboard/ikonboard.cgi?act=ST;f=6;st=0;t=3849;

Die Aufgabe:
~~~~~~~~~~~~
          Gib zu einer Liste von Feldern (auf einem Feld mit zwei
                Koordinaten), welche zusammenhängen, den Umfang an, wobei
                Löcher zu ignorieren sind.

Beispiel:
~~~~~~~~~
                Die Ascii-Zeichnungen bei der Eingabe gehören nicht wirklich zur
                Eingabe, sondern dienen nur zum schnelleren Verständnis der Beispiele
                Es genügt, wenn man eine der im Beispiel gezeigten
                Parametervarianten implementiert (also ;-separierte Liste mit je
                zwei einstelligen Zahlen, oder ;-separierte Liste mit je mit , getrennten
                beliebigen ganzen Zahlen)
          Beispiel:
              Eingabe:
              11
                                #
              Ausgabe:
              4
              Eingabe:
              -3,1;-3,2;-2,2
                                #
                                ##
              Ausgabe:
                8
              Eingabe:
              11;22
                                 #
                                  #
              Ausgabe:
              8
              Eingabe:
              11;12;22;10;20;30;40;31;32
                                ####
                                # #
                                ###
              Ausgabe:
                14

...

test nested [en]

Ce tableau complète le précédent.
HABITANTS
1900 1930
Superficie en milliers de km² En millions Par km² En millions Par km²
Afrique 28.890 130 4,4 145 4,9
Amérique 40.945 160 3,9 250 6
Asie 41.970 850 20 1.000 25
Europe 11.425 420 36,6 530 46,5
Océanie 8.560 5 0,5 10 1,1
Monde 131.820 1.565 11,8 1.935 15,2
bosse

- La bosse d'un chameau, les deux bosses du dromadaire.

« Chameau. - Quadrupède qui a deux bosses.

« Dromadaire. - Chameau qui a une seule bosse. »

  1. GRAMMAIRE PRQPREMENT DITE

    D'une façon générale, on appelle grammaire un livre qui formule les règles d'un art ou d'une science. Au point de vue du langage, la grammaire proprement dite ou grammaire particulière, est celle qui expose les règles d'une langue. Elle comprend trois parties : la phonétique, qui traite des sons et des articulations de la langue et donne les lois de leurs combinaisons ; la morphologie, qui est l'étude biologique de la langue dans la forme des mots (étymologie), et leurs transformations (morphologie proprement dite) ; la syntaxe, qui est la construction et l'arrangement des mots pour l'expression de la pensée. La syntaxe est la partie principale de la grammaire, celle qui est à sa base et d'où sont sortis tous ses développements. Elle est, dans la grammaire, la véritable grammaire ; elle présente les règles du langage dans leur ordre à la fois logique et pratique et les accords des différents genres de mots. C'est elle qui :

    « ..... du verbe et du nominatif,
    Comme de l'adjectif avec le substantif
    Nous enseigne les lois..... » (MOLIÈRE)

    La syntaxe s'inspire de l'orthologie, qui est la manière de bien parler, et de l'orthographe, qui est la manière de bien écrire ; elle est un de leurs éléments par l'examen des mots réunis, comme la lexicologie par l'explication des mots séparés.

    Alors que la syntaxe et l'étymologie ont été les premières recherches de la grammaire, la phonétique et la morphologie n'y ont été introduites que bien après. Elles ont créé ses formes nouvelles et ont pris une importance qui ne remonte généralement pas plus loin que le XIXe siècle.

  2. GRAMMAIRE GÉNÉRALE

    Est celle qui s'occupe des règles communes à toutes les langues, qui les recherche dans leur essence première, dans leur structure intérieure, pour déterminer leur rapport avec les opérations de l'esprit. Cette grammaire est appelée aussi philosophique. La première fut celle de Port-Royal (1660). Elle s'efforça d'établir que les diverses langues sont sorties d'un type unique, mais elle s'inspira plus des principes d'Aristote que de l'observation scientifique. Dans la même voie continuèrent, au XVIIIe siècle, Dumarsais, Beauzée, Condillac, Destutt de Tracy, et d'autres. Leur système empirique perdit de plus en plus de sa valeur devant les découvertes des langues primitives et orientales, particulièrement du sanscrit, qui firent naître la grammaire comparée.

  3. GRAMMAIRE COMPARÉE

    Son point de départ fut la connaissance du sanscrit, à la fin du XVIIIe siècle. Elle recherche les affinités des langues entre elles, leurs ressemblances et leurs différences pour les classer en groupes ou familles, en trouver les types primordiaux et suivre l'évolution de chacune. Ce sont ces études qui ont formé la linguistique proprement dite, étude scientifique des langues, principalement par la méthode comparative qui permet de découvrir le fonds commun d'où elles sont sorties et les transformations particulières qu'elles ont subies. (Voir Langue). La grammaire comparée a apporté à la grammaire proprement dite une contribution importante par le développement qu'elle a donné à la phonétique et à l'étymologie.

    Franz Bopp fut le premier qui écrivit une Grammaire comparée du sanscrit, du zend, du grec, du latin, du lithuanien, du gothique et de l’allemand, parue de 1833 à 1852 et traduite en français par Michel Bréal en 1865. Elle étudia la commune origine des langues indo-européennes. Les travaux de Bopp ont été successivement complétés par Schleicher, Brugmann et Delbrüc. D'autre part, les langues romanes furent spécialement étudiées par Frédéric Diez, puis par Meyer-Lübke. On est beaucoup moins avancé dans les recherches sur les autres familles de langues, celles des groupes ouralo-altaïque et chamito-sémitique. On l'est encore bien moins dans celles relatives aux langues des peuples primitifs.

  4. GRAMMAIRE HISTORIQUE

    A été la forme primitive de la grammaire comparée appliquée à une seule langue. Elle en est aujourd'hui une des parties en ce qu'elle étudie les différents moments des langues et leur enchaînement pendant toute leur durée. Elle se sert de la diplomatique, science assez restreinte qui examine les documents officiels de tous les temps pour authentifier les indications qu'ils fournissent, et de la paléographie, science plus récente et plus étendue, qui procède à la recherche des anciennes écritures et à l'art de les déchiffrer. C'est la paléographie qui donne l'histoire de l'écriture et de ses transformations vers des formes devenues tellement personnelles que la graphologie prétend révéler le caractère des individus par leur écriture.

...

test with br [en]

Hello there [1]

Hello [2]

[1] my
fn

[2] your
fn

Noam Chomsky
The Responsibility of Intellectuals [en]

The Responsibility of Intellectuals


The Responsibility of Intellectuals
Noam Chomsky
[[http://www.nybooks.com/articles/12172][The New York Review of Books]], February 23, 1967

TWENTY-YEARS AGO, Dwight Macdonald published a series of articles in Politics on the responsibility of peoples and, specifically, the responsibility of intellectuals. I read them as an undergraduate, in the years just after the war, and had occasion to read them again a few months ago. They seem to me to have lost none of their power or persuasiveness. Macdonald is concerned with the question of war guilt. He asks the question: To what extent were the German or Japanese people responsible for the atrocities committed by their governments? And, quite properly, he turns the question back to us: To what extent are the British or American people responsible for the vicious terror bombings of civilians, perfected as a technique of warfare by the Western democracies and reaching their culmination in Hiroshima and Nagasaki, surely among the most unspeakable crimes in history. To an undergraduate in 1945–46—to anyone whose political and moral consciousness had been formed by the horrors of the 1930s, by the war in Ethiopia, the Russian purge, the “China Incident,” the Spanish Civil War, the Nazi atrocities, the Western reaction to these events and, in part, complicity in them—these questions had particular significance and poignancy.

...

author
Another test subtitle [en]

Hello there 24th amusewiki.org