Deux causes rendent le gouvernement démocratique plus cher que le monarchique: d’un côté, la tendance à faire intervenir sans cesse la totalité des citoyens dans les affaires du gouvernement, contrairement à la loi de division du travail; d’autre part, la tendance à ramener à l’Etat les fonctions libres que la monarchie, par analogie de principe, laissait en dehors de l’Etat, et ceci contrairement à la loi de réduction des frais généraux.

Ainsi, aux 70 millions dont la démocratie est grevée par le fait de son arrivée au pouvoir, il faut ajouter:

Temps perdu de 441 députés, que la démocratie ajoute aux 459 de l’ancien Gouvernement, par la raison que 900 représentent mieux 35,500,000 que 459 — A 25 f. par jour et par député, pendant 250 jours 2,756,250
Salaire de neuf cents députés pendant le même temps 5,625,000
Elections générales. Elles coûtaient à l’Etat, sous lé Gouvernement déchu, deux millions, pour réunir 250,000 électeurs. Elles ne peuvent coûter moins sous la démocratie: 2,000,000
Les mêmes élections coûtaient aux électeurs, frais de voyage, banquets et temps perdu, 3 jours à 10 fr. pour 200,000 électeurs, quatre millions, soit par année, 1,333,333. Avec la démocratie, six millions d’électeurs, 3 fr. par jour et par tête, 2 journées de temps perdu: 36 millions; différence: 34,666,666
Frais d'État de la démocratie
Dépenses diverses à la charge des citoyens pour l’accomplissement des devoirs civiques, élections municipales, de la garde nationale, etc.; nomination aux emplois, fonctions du jury, clubs, revues, banquets, 40 journées par an. — Sous les anciennes démocraties, le citoyen passait sa vie entière sur la place publique, 365 jours donnés chaque année aux affaires de l’Etat. Je réduis cette dépense à 12 jours pour la démocratie moderne, en raison du principe représentatif: c’est moins du 30ème de ce qu’elle coûtait autrefois, 6 millions de citoyens, 10 jours à 3 fr. par jour et par tête 180,000,000
Frais de matériel, salles de réunions, armement et équipement, service des assemblées, éclairage, chauffage, imprimés, etc,. 25 fr. par tête et par an 150,000,000
Dépense des administrations centrales, représentant, avec les six millions de citoyens, le Peuple et l’État. Je compte au plus bas 5,000,000
Total des frais d’installation et gouvernement 450,047,916

Deux causes rendent le gouvernement démocratique plus cher que le monarchique: d’un côté, la tendance à faire intervenir sans cesse la totalité des citoyens dans les affaires du gouvernement, contrairement à la loi de division du travail; d’autre part, la tendance à ramener à l’Etat les fonctions libres que la monarchie, par analogie de principe, laissait en dehors de l’Etat, et ceci contrairement à la loi de réduction des frais généraux.

Ainsi, aux 70 millions dont la démocratie est grevée par le fait de son arrivée au pouvoir, il faut ajouter :

  • Temps perdu de 441 députés, que la démocratie ajoute aux 459 de l’ancien Gouvernement, par la raison que 900 représentent mieux 35,500,000 que 459 — A 25 f. par jour et par député, pendant 250 jours :

2,756,250

  • Salaire de neuf cents députés pendant le même temps :

5,625,000

  • Elections générales. Elles coûtaient à l’Etat, sous lé Gouvernement déchu, deux millions, pour réunir 250,000 électeurs. Elles ne peuvent coûter moins sous la démocratie :

2,000,000

  • Les mêmes élections coûtaient aux électeurs, frais de voyage, banquets et temps perdu, 3 jours à 10 fr. pour 200,000 électeurs, quatre millions, soit par année, 1,333,333. Avec la démocratie, six millions d’électeurs, 3 fr. par jour et par tête, 2 journées de temps perdu: 36 millions; différence :

34,666,666

  • Dépenses diverses à la charge des citoyens pour l’accomplissement des devoirs civiques, élections municipales, de la garde nationale, etc.; nomination aux emplois, fonctions du jury, clubs, revues, banquets, 40 journées par an. — Sous les anciennes démocraties, le citoyen passait sa vie entière sur la place publique, 365 jours donnés chaque année aux affaires de l’Etat. Je réduis cette dépense à 12 jours pour la démocratie moderne, en raison du principe représentatif: c’est moins du 30ème de ce qu’elle coûtait autrefois, 6 millions de citoyens, 10 jours à 3 fr. par jour et par tête :

180,000,000

  • Frais de matériel, salles de réunions, armement et équipement, service des assemblées, éclairage, chauffage, imprimés, etc,. 25 fr. par tête et par an :

150,000,000

  • Dépense des administrations centrales, représentant, avec les six millions de citoyens, le Peuple et l’État. Je compte au plus bas :

5,000,000

  • Total des frais d’installation et gouvernement :

450,047,916


— Pierre-Joseph Proudhon, «La Démocratie», extrait de La solution du problème social, 1848.